Le 16-20 - Insolite

Japon: Cette pierre censée renfermer un démon depuis près de 1.000 ans s’est brisée en deux

10 mars 2022
jizokshitigarbhasesshoseki_nasu_towntochigi_prefecturejapan_20160817-taille1200_6228cda80d0ec

Sessho-seki, de son nom, est une pierre qui serait habitée par un renard à 9 queues, nommé Tamamo-no-mae.Ce démon aurait pris la forme d’une belle femme afin de duper l'empereur Toba qui régna sur le Japon de 1107 à 1123, et de le tuer. Rien ne se passa ainsi, car le démon fut éliminé par le guerrier Miura-Nosuke avant d'être enfermé dans cette pierre. Depuis, il se dit que quiconque toucherait cette «pierre mortelle» mourrait, et celle-ci cracherait continuellement des gaz toxiques.

Avec le temps, l’effet de l’érosion a fendu en deux la pierre. Si ce phénomène est tout ce qu’il y a de plus naturel, il a malgré tout plongé dans la peur une partie des habitants qui vivent aux alentours du site et qui croient en cette légende. Pour beaucoup, la séparation de cette pierre en deux morceaux serait le symbole de la libération de l’esprit maléfique de Tamamo-no-mae.

Dans un tweet, un internaute a ainsi déclaré : «J’ai l’impression d’avoir vu quelque chose qui ne devrait pas être vu».

En dépit des nombreuses superstitions régnant autour de cette «pierre mortelle», des responsables gouvernementaux locaux et nationaux auraient d’ores et déjà entamé des discussions pour définir ce qu’il adviendra de cette roche symbolique.

Et nombreux seraient ceux qui souhaiteraient la voir restaurée dans sa forme originelle. Reste à savoir si l’esprit de Tamamo-no-mae y sera le bienvenu.