Le 16-20 - People

Diam’s invitée surprise du prochain Festival de Cannes

2 mai 2022
Diam-s-en-2010-1404125

Après plus de 10 ans d’absence, la rappeuse Diam’s fera son grand retour au Festival de Cannes 2022, où elle présentera son documentaire “Salam”, produit en collaboration avec la plateforme Brut. L’annonce a été faite ce week-end dans un communiqué publié par l’entreprise française de streaming.

“BrutX est fier de vous annoncer la projection en avant-première mondiale et en séance spéciale au Festival de Cannes du film documentaire Salam, écrit et réalisé par Mélanie Diam’s, Houda Benyamina et Anne Cissé”, peut-on lire dans le communiqué de la plateforme de streaming, confirmant une rumeur qui courrait depuis quelques jours.

Mélanie Georgiades, alias Diam’s, a ensuite confirmé la nouvelle sur ses réseaux sociaux en publiant un message très intime. “Pendant des années, on a frappé à ma porte me demandant l’autorisation de mettre ma vie en scène, de la jouer, de l’interpréter”, écrit-elle ce samedi 30 avril. Elle a ensuite ajouté: “Des demandes nombreuses de documentaires, de biopics, de séries n’ont cessé d’affluer. J’avais comme le sentiment que l’on me demandait de donner les clefs de ma vie pour que d’autres puissent en faire un film.”

La femme explique qu’elle a “repris la plume” pour raconter son histoire, précisant que ce travail d’introspection a été semé de nombreux doutes. “Salam m’a offert les moyens de raconter, avec ma vision et mes mots, ce que j’appelle: ma vérité. Il y a certes l’histoire de Diam’s derrière la femme que je suis aujourd’hui, mais il y a aussi un récit humain et une quête”, qui lui ont permis de trouver la paix intérieure après s’être perdue “dans le labyrinthe de sa vie”.

Après avoir connu un succès fulgurant sur la scène française dans les années 2000, notamment avec ses tubes “La Boulette” ou encore “Jeune demoiselle”, Diam’s a tout quitté en 2011. Elle s’est convertie à l’Islam, avant de partir vivre en Arabie Saoudite avec son mari et leurs enfants. “Elle a beaucoup souffert. Je le voyais. Elle s’était construite en tant qu’artiste, et elle a eu beaucoup de mal à combiner sa vie professionnelle et sa vie personnelle. (…) Elle est plus heureuse là où elle est actuellement et je respecte son choix. C’est mon amie”, expliquait Vitaa, amie proche de l’ex-rappeuse, dans une interview pour France Inter.