Le 16-20 - TV

Un aventurier de “Koh-Lanta” mis en examen pour homicide involontaire

9 février 2022
title-1629735341

Comme l’a révélé le Canard Enchaîné dans son édition de mardi, un aventurier de la nouvelle saison de “Koh-Lanta", qui débutera le 22 février prochain sur TF1, a été mis en examen pour homicide involontaire bien avant le tournage de l’émission.

Il s’agit de François, un pompier commandant de 38 ans qui officiait au service départemental d’incendie et de secours dans l’Hérault, dans le sud de la France.

Selon l’hebdomadaire, la justice les soupçonne, lui et six autres de ses collègues, “d’avoir donné à la troupe des ordres inadaptés, parfois contradictoires, et fourni une formation insuffisante et des matériels obsolètes”. Résultat, un sapeur-pompier est décédé, et trois autres ont été grièvement blessés dans une intervention pour un incendie de forêt en 2016.

Mis en examen, l’homme et ses collègues sont présumés innocents, et disposent de la “protection fonctionnelle”. Et si rien ne l’empêchait de s’inscrire à une émission télévisée, la pilule a du mal à passer du côté des victimes. Avec cette participation, “le SDIS [le service départemental d’incendie et de secours, NDLR] affiche son mépris pour les victimes”, a ainsi déclaré leur avocat au Canard Enchaîné.

Quant à la production de “Koh-Lanta”, elle assure qu’elle n'était au courant de rien. “Nous n’étions pas informés de cette mise en examen. L’information le concernant n’était pas publique et elle est couverte par le secret de l’instruction”, a-t-elle expliqué dans les pages de Voici.

“Nous avons suivi nos process de sélection qui sont encadrés par la loi afin de respecter la vie privée des concurrents. Nous demandons aux personnes candidatant s’il existe des condamnations judiciaires. François nous a indiqués qu’il ne faisait l’objet d’aucune condamnation et nous a transmis un extrait de son casier judiciaire. Sa mise en examen ne remet pas en cause ces éléments puisqu’il est à ce stade de la procédure juridiquement présumé innocent”.